Réhabilitation de la Rue Nor Hadjen


À propos

Sciences Po Med Liban se focalise sur la reconstruction de Nor Hadjen, une rue extrêmement défavorisée et durement touchée par l'explosion à cause de son emplacement juste en face du port de Beyrouth.

Avec l’aide de The Association of World of Art & Heritage et d’une équipe d’architectes et d’ingénieurs, Sciences Po Med Liban se concentre sur la reconstruction de vielles maisons patrimoniales pour aider les familles qui y habitent, tout en préservant l’identité de Beyrouth, ville à grande richesse historique et culturelle.

Nous avons déjà pris contact avec la municipalité de Beyrouth qui est prête à nous aider. En même temps, nous travaillons sur le terrain avec des professionels afin d'évaluer la rue, estimer les coûts des efforts de reconstruction et les risques sur le terrain.

Nor Hadjen et ses résidents ont été négligés par le gouvernment. Les familles et les personnes agées qui y vivent sont en besoin d'aide urgente. Sciences Po Med Liban considère qu'il est impératif de venir en aide à ces population vulnérables et à travers la reconstruction de la rue Nor Hadjen.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Photos des ravages de la rue Nor Hadgen suite à l'explosion du 4 Août 2020

1.Patrimoine Historique de Nor Hadjen

Situé à la frontière entre les gouvernorats de Beyrouth et du Mont-Liban, à 500 mètres de la zone portuaire, Nor Hadjen est un petit quartier adjacent à la rue Arménie. La rue éponyme, partie intégrante de cette zone, est composée approximativement de 22 constructions, principalement des immeubles. Ceux-ci sont pour la plupart anciens, ayant survécus notamment à la dernière guerre civile. Ils datent pour la plupart des années 1940 et 1950.

Ainsi, ces bâtiments doivent absolument être préservés de par leur aspect patrimonial important, trace de l’architecture Beyrouthine des premières années postindépendance.

Cependant, les façades, y compris toutes les ouvertures, murs et balcons, n’ont pas été réhabilités ou peintes depuis des décennies. Ainsi, avant même l’explosion, la plupart des bâtiments montraient déjà beaucoup un état de détérioration avancé au niveau notamment de leurs éléments en béton. En raison du vieillissement et de la corrosion, un effondrement des parties extérieures de la façade Nor Hadjen est un quartier abritant des personnes de la classe populaire en situation de grande précarité économique et ceci encore davantage depuis le début de la crise qui frappe le Liban depuis 2 ans.



2.Enjeux du projet de réhabilitation

L'explosion du 4 août 2020 a considérablement empiré la situation de délaissement de la rue Nor Hadjen. La plupart des édifices ont été sévèrement touchés, menant à l'aggravement de la situation socio-économique des familles qui habitent le quartier.

Notre projet se concentre sur la reconstruction de ces vieilles maisons à caractère patrimonial afin d’aider les familles qui y vivent tout en préservant l'identité et le patrimoine de Beyrouth.

Tous les travaux de réhabilitation devant respecter les normes définies par la DGA (Direction générale des antiquités), nous nous appuierons sur l’aide des associations “The Association of World of Art and Heritage” et ”Offre Joie.

3.Organisation et déroulé des travaux

Suite à notre demande, Offre et Joie a effectué un état des lieux ainsi qu’une première estimation prévisionnelle, les travaux proposés sont :

1- Adduction eau potable et assainissement (WASH), pour assurer une hygiène adéquate, de l’eau potable et des besoins sanitaires optimaux aux habitants.

2- La Réhabilitation des Habitats et Résidences, y compris la réparation de tous les dégâts internes et externes. Les travaux se concentreront notamment sur :

Travaux de déblayages et de démolitions


Travaux de réhabilitation du béton pour éviter l’effondrement d’une partie des balcons et de la structure des bâtiments


Travaux de maçonnerie et de reconstruction des murs effondrés, soufflés par la déflagration ainsi que les balustrades des balcons


Travaux métalliques pour balustrades et ouvertures


Travaux de boiserie et menuiserie pour les ouvertures externes et internes (portes et fenêtres)


Travaux d'étanchéité sur les toits, y compris PU pour les toits plats. Il est également nécessaire de remplacer les charpentes pour les toitures aux tuiles endommagés


Travaux de finitions (enduits, peintures, carrelages, etc...) pour les murs de façades et internes


Travaux électromécaniques destinés aux réseaux de plomberie, sanitaire, d’éclairage...